Larmes et incrédulité alors que la malchance dosa envoie un fan préféré emballer

Comme les publicités nous l’avaient prévenu, ce soir, UN FAVORI RENTRE À LA MAISON. Bien sûr, ils signifient “favoris” dans le sens de “fans contre favoris”, alors ne vous inquiétez pas trop : ce sera probablement celui que vous n’aimerez pas. Comme ça, vous savez de qui je parle.

Ce soir, c’est une élimination totale, avec tout le monde sauf Ali, l’intelligent vainqueur de l’immunité, sur le billot. Le eux est “le temps”, puisque dans l’épisode il durera tellement longtemps qu’il perdra tout son sens. “Aujourd’hui, c’est une course longue distance et malheureusement l’un d’entre vous n’atteindra pas la ligne d’arrivée”, déclare Melissa, qui ne comprend pas le fonctionnement des courses.

Les concurrents restants disent fromage. Photo : Fourni



Au premier tour, les équipes doivent cuisiner en dix minutes pour prouver que c’est vraiment tout ce dont elles ont besoin pour cuisiner un plat et toutes les bêtises qu’elles font dans tous les autres défis sont une perte de temps totale. Le créateur du meilleur plat de dix minutes sauve son équipe du second tour.

Et ils sont partis. Après dix minutes, pendant lesquelles Keyma court dans la cuisine en criant du maïs, le défi est terminé et tout le monde doit servir ses horribles plats. La nourriture servie va de dégoûtante à presque comestible, et à la fin, le plat que les juges choisissent d’être le plus hyperbolique est celui de Melanie, qui avait du tofu, vous pouvez donc être sûr que les juges mentent.

Donc, les fans sont en sécurité, nous savions dès l’annonce qu’un favori rentrait chez lui, donc plus d’une demi-heure après le début de l’épisode, nous n’avons rien appris. Maintenant, c’est le deuxième tour, qui se déroulera sur deux jours, et puisque le premier tour était un concours de dix minutes qui a duré plus de vingt, Dieu seul sait combien de temps cela va durer.

Les cuisiniers ont 45 minutes pour préparer un plat qu’ils laisseront reposer toute la nuit (mariner, goûter, mijoter ou toute autre merde blingy) avant de revenir le matin avec 60 minutes pour le finir.

Michael a une épingle, mais il espère qu’il n’aura pas à l’utiliser, et pour la garder en sécurité, il a sorti sa grosse viande. Julie répond avec son épaule d’agneau. Minoli va faire mariner sa poitrine de porc au lieu de la cuire lentement, jusqu’à ce que Jock lui dise qu’elle peut faire les deux, ce qui est injuste car c’est Michael qui fait des tacos, donc si quelqu’un va faire les deux, ce devrait être lui, et Minoli fait le découverte choquante que la cuisine de MasterChef a des mijoteuses. Un tout nouveau monde s’ouvre devant elle : un monde où l’on s’assoit, où l’on attend et où l’on prend beaucoup plus de temps que ne vaut l’assiette.

Aldo fait du poulpe, un geste risqué car il est un animal notoirement impatient et pourrait tout aussi bien essayer de s’échapper pendant la nuit. Tout en décrivant le plat à Andy et Jock, Aldo s’effondre et pleure, rappelant une histoire de son passé qui est franchement trop déprimante pour être récapitulée. Qu’il suffise de dire qu’après l’avoir entendu, cela semblera terriblement cruel si Aldo ne remporte pas toute la compétition.

Julie s’inquiète du temps que sa nourriture doit reposer sur le feu, mais ils la comprennent mal : elle n’a qu’à faire cuire l’agneau, elle n’a pas à l’amener à se reproduire. Pendant ce temps, Sashi fait fermenter sa pâte, ce qui n’est vraiment pas le genre de chose qui devrait être autorisée dans ce laps de temps.

Leurs plats laissés à reposer et à pourrir et les champignons poussent partout, les cuisiniers se retirent pour une nuit agitée. Julie fait des cauchemars où elle est poursuivie par des agneaux sans épaule en colère. Michael hallucine que son épingle essaie de le tuer dans son sommeil. Sarah dort sans que rien d’intéressant ne se passe.

Au matin, Julie vérifie son petit agneau et découvre qu’il s’agit d’un tout petit agneau. Folle de pouvoir, elle décide de faire du couscous. La poitrine de Michael, cependant, est un peu plus dure qu’il ne le souhaiterait, alors il décide de le brutaliser jusqu’à ce qu’il pleure. Sashi est très heureux et a le visage plein de pâte, ayant été impliqué dans quelque chose d’absolument horrible. Les juges rendent visite à Mindy et lui font comprendre qu’elle n’a aucune chance. Mindy les remercie pour leur aide. Passant au banc de Billie, ils sont profondément impressionnés par le fait qu’elle a fait ressembler les pattes de canard à des huîtres, ce qui était vraisemblablement délibéré.

Au banc de Minoli, son expérience de marinade et de mijotage en même temps se passe bien, et il rit de façon maniaque alors que la foudre frappe sa tête et que la poitrine de porc se soulève lentement de la dalle, demandant à Minoli si elle est sa mère.

Pendant ce temps, Aldo continue de pleurer, oh mon Dieu. Dans une nouvelle plus heureuse, le sein de Michael est sec. Je veux dire, pas de nouvelles plus heureuses pour Michael, mais par rapport à Aldo… Michael joue quand même avec son épinglette, poursuivant la tendance alarmante de cette saison des candidats à faire des choses intelligentes.

Le temps passe, car le deuxième tour, qui a duré deux jours mais a pris moins de temps d’écran que le premier tour, qui a duré dix minutes, touche à sa fin. Sashi est stressé par ses dosas. “Tu as ça, Sashi !” quelqu’un crie depuis le balcon, peut-être sarcastiquement. Sashi a de gros problèmes, un fait souligné par Melissa qui fait la tête qu’elle fait quand elle est presque sûre que quelque chose de triste se passe. “Je perds la trace de mon cuisinier”, dit Sashi, alors que sa pâte commence à se faufiler par la porte arrière. Mais soudain, tout va bien pour une raison quelconque. Ouf, c’était 30 secondes un peu tendues.

Le temps est presque écoulé. “Je suis contente des saveurs de mon bouillon de canard laqué”, dit Mindy, comme si quelqu’un le lui demandait. Au balcon, des agitateurs acclament l’agneau de Julie. “J’aimerais que ce soit moi, cet agneau”, dit Matt avec nostalgie, dans ce qui se qualifie facilement comme la déclaration la plus profondément dérangeante que quiconque ait faite cette saison. Il semble vouloir que Julie le cuisine. Une intervention peut être nécessaire.

Le temps est écoulé. Il ne reste plus qu’à essayer les plats et voir ce qui est mieux : ne pas prendre assez de temps pour cuisiner un plat ou prendre trop de temps.

Julie sert son épaule d’agneau marocaine. C’est sacrément merveilleux. “C’est comme du beurre”, dit Jock, à tort : c’est en fait du très bon agneau.

Aldo sert sa pieuvre. Pleure un peu plus. Melissa fait sa grimace. La pieuvre est plutôt bonne, en supposant que vous aimez manger des monstres marins.

Minoli sert leur poitrine de porc au curry et quelques autres choses. “C’est tellement cochon”, dit Jock. “Il est tellement cochon”, dit Melissa. “Alors cochon”, dit Andy. Ils s’assoient et réfléchissent un instant à quel porc il est.

Billie sert sa cuisse de canard confite. C’est bien. Alvin sert son tofu, son porc, ses œufs, etc. C’est bien. Sarah sert son vindaloo de porc. Tout le monde fait une courte sieste, mais ce n’est pas grave.

Puis Mindy vient avec ses boulettes de poulet et de canard. D’une manière ou d’une autre, il a trouvé un moyen de ne pas avoir assez de temps. Votre bouillon est magnifique. Leurs boulettes de viande ont de la pâte crue, une mauvaise décision car peu de gens apprécient le goût de la pâte crue.

Sashi sert son curry de poisson et ses dosas gênants. « Est-ce que tout le monde pense à ce que je pense ? » Jock demande, et en effet ils le sont : le curry de Sashi est nul. Il a passé tellement de temps à essayer de bien faire ses dosas qu’il a oublié que son curry n’avait pas le goût de merde brûlée. Ça arrive aux meilleurs d’entre nous.

À la surprise de personne, sauf du reste des concurrents qui n’ont pas pu voir le procès, cela se résume à un choix entre Sashi et Mindy, ou pour le dire autrement, Sashi rentre chez lui et Mindy doit se tenir à côté de lui. un peu pour créer du suspense. C’est un peu triste mais pas vraiment parce qu’il a déjà gagné cette émission une fois donc ce n’est pas grave.

“Il y aura un trou géant en forme de Sashi dans nos cœurs”, déclare Melissa, qui pense que tous ceux qui sont éliminés sont immédiatement tués dans le jardin. Et avec cela, Sashi retourne dans son restaurant pour ravir des milliers de convives avec du curry, espérons-le non brûlé.

Branchez-vous demain lorsque le gang prendra la route pour résoudre des mystères.

.

Add Comment